mardi 9 février 2016

La transfomation de MIXI

Jusqu’en 2012, MIXI était le réseau social No1 au Japon (devant GREE et MOBAGE TOWN).


Au démarrage, l’accent était mis sur l’esprit communautaire (l’inscription se faisant uniquement par parrainage) en proposant de créer des communautés (équivalent des groupes sur Facebook) que les utilisateurs rejoignaient afin d’entamer des discussions sur un sujet. D’ailleurs l’arrivée de Twitter, puis de Facebook, le manque d’innovation et l’intégration assez tardive du smartphone ont fait plonger le nombre d’utilisateurs. Comptant jusqu'à 27 millions de membres, son nombre d'utilisateurs actifs mensuels est descendu à 7 millions en 2014.


Accusant des pertes financières, Mixi a rebondi en s’orientant vers le social gaming.
En 2014, le succès de son jeu "Strike Monster » (25 millions d’utilisateurs mars 2015, No1 sur l’AppStore et Google Play) permet à l’entreprise de se redresser et de se renforcer dans ce nouveau segment très lucratif.


Fin 2015, la société était valorisée 2,5 milliards € à la Bourse de Tokyo pour un chiffre d'affaires de 680 millions € (mars 2015) et un profit opérationnel de 305 millions €.






PROFIL DES UTILISATEURS MIXI AU JAPON
Mixi a connu une profonde évolution depuis sa création. Son entrée dans le secteur des jeux a rajeuni ses utilisateurs. Sur sa partie communautaire, près de la moitié des utilisateurs ont entre 20 et 29 ans (=ceux mêmes qui utilisaient Mixi pendant leur adolescence).





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire